Pronostic foot : les bonnes pratiques pour parier

pronostic foot

Qui n’a jamais réalisé un pronostic foot dans l’univers du pari sportif? C’est d’ailleurs la discipline sportive vers laquelle une grande majorité des parieurs débutants se tournent au moment d’effectuer leur premier pari. Pourtant, devenir un expert foot ne s’improvise pas. Adopter les bonnes pratiques pour parier prend du temps. Si vous souhaitez apprendre par vous-même, vous constaterez que ce processus prend généralement plusieurs mois. Pour vous éviter une si longue attente et surtout se passer des nombreuses pertes d’argent, il est préférable de piocher des conseils auprès de parieurs expérimentés. Notre site est régulièrement mis à jour par des parieurs professionnels qui vous transmettront gratuitement tout leur savoir.

Jouez sur un bookmaker en ligne spécialisé dans le foot

Cela peut paraître évident, mais la première base pour réaliser un pronostic foot est de disposer d’un bookmaker en ligne qui vous mettra dans les meilleures conditions. Outre le bonus de bienvenue toujours appréciable pour commencer à parier, concentrez-vous sur des aspects essentiels comme le nombre de compétitions proposées mais surtout les types de paris. Aujourd’hui, les parieurs professionnels avouent ne plus se limiter qu’aux paris classiques comme déterminer quelle équipe remportera le match. Leur champ d’action est beaucoup plus étendu, avec des paris à handicap, des paris buteurs, des paris sur les corners, cartons, la possession de balle, etc…

Inscrivez-vous alors sur une plateforme en ligne qui vous offrira toutes ces possibilités pour optimiser vos chances de gagner. Enfin, pensez à vérifier que l’opérateur dispose d’une version mobile de qualité pour ne manquer aucune opportunité ou encore la très précieuse fonctionnalité cashout, très utilisée dans le monde du football.

Concentrez-vous sur les championnats et les compétitions majeures

Une autre bonne pratique que vous pouvez appliquer que vous soyez parieur débutant ou confirmé est de se focaliser sur des championnats et compétitions majeures. On pense notamment aux 5 grands championnats européens (Premier League, Liga, Bundesliga, Ligue 1 et Serie A) ainsi que les championnats un peu moins populaires mais rentables (Belgique, Pays-Bas, Argentine, Brésil, Portugal). Dans les compétitions, les plus rentables sont également les plus suivies: Ligue des Champions, Europa League, Coupe du Monde ou Championnat d’Europe.

En vous limitant à parier sur ces matchs-là, vous passez peut-être à côté de quelques opportunités dans les championnats mineurs mais évitez surtout une grande quantité de paris perdus à cause d’un manque de connaissance.

Il est en effet beaucoup plus facile de parier sur des équipes et des joueurs que vous maîtrisez, puisque vous pourrez faire appel à d’autres aspects que les statistiques pour établir votre pronostic.

Adoptez des règles strictes au niveau de votre gestion de bankroll

Souvent sous-estimée par les joueurs, la gestion de bankroll est pourtant un élément clé qui décidera de la réussite ou non de votre carrière de parieur. Beaucoup d’adeptes des paris sportifs se brûlent les ailes car ils misent de trop grosses sommes par rapport à ce que leur budget devrait leur permettre de miser. En quelques paris perdus seulement, ils épuisent donc toutes leurs liquidités et abandonnent la plupart du temps les paris.

Pour éviter une telle mésaventure, il vous suffit de respecter des règles établies dans le monde des paris sportif et de la gestion de bankroll. Il est ainsi recommandé de ne miser qu’entre 1% et 5% de votre budget alloué aux paris sportifs. Si vous avez par exemple 1000 dollars sur votre solde joueur, alors vos mises devront osciller entre 10 et 50 dollars.

Pour décider quelle mise effectuer avec précision, nous vous conseillons d’établir un barème de mise en fonction de votre indice de confiance et non en fonction de la cote proposée. Par exemple, si vous estimez que votre pari à 3 chances sur 10 de passer, alors placez une mise de 10 dollars. Au contraire, si vous êtes extrêmement confiant et pensez que votre pronostic a 9 chances sur 10 d’être exact, alors placez une mise de 50 dollars. En cas d’échec, il vous restera toujours 950 dollars pour continuer à miser, ce qui est une somme largement suffisante. Il est donc très important de faire preuve d’objectivité lorsque vous établissez votre indice de confiance, pour obtenir le bon montant de mise.

Vous souhaitez progresser dans vos paris? Continuez votre lecture avec nos articles:

Menu